Breaking

vendredi 26 novembre 2021

L'OMS classe comme « inquiétante » la flamme “Omicron”; la nouvelle variante du COVID-19

L'OMS classe comme « inquiétante » la flamme “Omicron”; la nouvelle variante du COVID-19


« La variante B.1.1.529 a été notifiée pour la première fois à l'OMS par l'Afrique du Sud le 24 novembre 2021 (…). Cette variante présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes », a déclaré le groupe d'experts mandaté par l'OMS pour suivre l'évolution du COVID-19.

La variante B.1.1.529 a un nombre "extrêmement élevé" de mutations, ont déclaré jeudi des experts.


Que sait-on de la nouvelle variante de COVID-19 : B.1.1.529 ?

Cette nouvelle variante du COVID-19, potentiellement plus contagieuse et avec de multiples mutations, a été détectée en Afrique du Sud, ont rapporté jeudi des scientifiques. 


Le nombre de contaminations quotidiennes dans ce pays a été multiplié par 10 depuis le début du mois.


La variante B.1.1.529 a un nombre "extrêmement élevé" de mutations et "on peut voir qu'elle a un potentiel de propagation très élevé", a déclaré le virologue Tulio de Oliveira lors d'une conférence de presse en ligne du ministère de la Santé. Son équipe de l'institut de recherche KRISP, qui appartient à l'Université du Kwazulu-Natal, a découvert l'année dernière la variante bêta, qui est également très contagieuse. 


Après l'annonce, plusieurs pays européens ont décidé de fermer leurs portes aux voyageurs en provenance de divers États d'Afrique australe, malgré le rejet de l'OMS et des heures avant que le premier cas ne soit détecté en Belgique.


Le premier pays à se protéger a été le Royaume-Uni, qui a annoncé jeudi qu'il interdirait l'entrée des personnes en provenance de six pays africains : Afrique du Sud, Namibie, Lesotho, Zimbabwe, Botswana et Eswatini (ou Swaziland) à partir de vendredi.


L'Espagne, la France, l'Allemagne, l'Italie et la République tchèque ont pris la même décision. Par la suite, l'Union européenne (UE) a approuvé que ses États membres « arrêtent les voyages aériens » avec l'Afrique du Sud.


L'Afrique du Sud a enregistré jusqu'à présent 22 cas d'Omicron, selon l'Institut national des maladies transmissibles. Des cas ont également été signalés au Botswana, à Hong Kong et en Israël voisins.

 

Premier cas de la variante Omicron en Belgique

Les mesures des pays européens ont été prises juste avant que la Belgique ne détecte le premier cas du nouveau variant sur son territoire.

« Nous avons un cas confirmé de cette variante. C'est quelqu'un qui est venu de l'étranger et qui a été testé positif le 22 novembre et qui n'a pas été vacciné », a déclaré le ministre belge de la Santé Frank Vandenbroucke lors d'une conférence de presse.


L'organisation déconseille la fermeture des frontières pour le moment. « Permettez-moi de réitérer notre position officielle : l'OMS recommande aux pays de continuer à appliquer une approche scientifique et fondée sur les risques (…). Dans cette phase, l'application de restrictions de voyage n'est pas recommandée », a insisté Lindmeier lors d'une conférence de presse.


Par ailleurs, l'OMS a annoncé qu'il faudra "plusieurs semaines" pour mieux comprendre "l'impact" de cette variante et déterminer sa virulence.

Fan page Facebook

Post Top Ad

Your Ad Spot

A la page